Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 07:20

INCIPIT :

Dès le début du recueil la succession des haïkus se caractérisent par une énumération de faits réels et poétiques, avec comme sujets animés le " tu " et " les amants ", qui organise le récit jusqu'à sa conclusion. On se réjouit des apostrophes atténuées – il en est d'ailleurs ainsi pour le lyrisme dans l'ensemble du texte - par le travail délicat sur les sons. Avec leur aide les strophes sont transformées en autant d'appels sincères et chaque haïku est comme une perle d'un collier de larmes.

Rêves - c'est la nuit avec la présence insistante de la lune -, sentiments et visions s'accumulent :

" Cela gît

Cela geint,

Ce sont des haïkus "

Partager cet article

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans NOTES CRITIQUES
commenter cet article

commentaires

Presentation Du Blog

Recherche