Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 06:12

http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/le-temps-ouvre-les-yeux-de-g%C3%A9rard-pfister/france-burghelle-rey

 

 

A la suite du recueil précédent, Le grand silence, la marche continue, aveugle, et il n'y a " rien d'autre / à dire  / que l'évidence ", à savoir, sans doute, la poésie elle-même. L'économie de moyens de la phrase unique composée de distiques très brefs est là encore au service, cette fois, de neuf chants. - See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/le-temps-ouvre-les-yeux-de-g%C3%A9rard-pfister/france-burghelle-rey#sthash.agQRXhf9.dpuf
A la suite du recueil précédent, Le grand silence, la marche continue, aveugle, et il n'y a " rien d'autre / à dire  / que l'évidence ", à savoir, sans doute, la poésie elle-même. L'économie de moyens de la phrase unique composée de distiques très brefs est là encore au service, cette fois, de neuf chants. - See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/le-temps-ouvre-les-yeux-de-g%C3%A9rard-pfister/france-burghelle-rey#sthash.agQRXhf9.dpuf

Le temps ouvre les yeux. Oratorio, Gérard Pfister, Arfuyen, 2013

 

A la suite du recueil précédent, Le grand silence, la marche continue, aveugle, et il n'y a " rien d'autre / à dire  / que l'évidence ", à savoir, sans doute, la poésie elle-même. L'économie de moyens de la phrase unique composée de distiques très brefs est là encore au service, cette fois, de neuf chants.

Partager cet article

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans NOTES CRITIQUES
commenter cet article

commentaires

Presentation Du Blog

Recherche