Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 15:18

 

 

Ma colère coule comme un fleuve vers l’aval sans but ni question de vengeance jamais ton  soleil ne l’aveugle

 

 

 

Si tu penses t’y refléter tu te trompes car elle n’a pas d’égal la nuit te le fera comprendre

 

 

 

J’attends pour en finir la joie des rires d’enfants rien ne console mieux que le bruit de leur jour

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article

commentaires

Presentation Du Blog

Recherche