Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 22:33

Je n’ai pas de vitre derrière laquelle contempler ni de racines  pour qu’éclosent mes bourgeons

 

 

 

 

Je ne déplie ni ne froisse les feuilles sont absentes de chez moi mais je garde une présence

 

 

 

 

Et je n’ai plus cette peur au ventre je l’ai arrachée comme on arrache des clous je suis habité

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article

commentaires

Presentation Du Blog

Recherche