Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 13:37

L'hiver

la citerne gelait

où s'abreuvaient les vaches rousses

 

Aux jeunes années

- leurs haleines sont si fraîches -

la rosée suffit-elle ?

 

Ici Douleur résiste

Son amante est  la Moire

qui me console

et qui me dit

 

Jamais les roses

ne seront noires

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article

commentaires

Presentation Du Blog

Recherche