Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 16:27

 

 

                                                          Tableaux du temps

 

 

Démarche et sens :

 

Après le choix instinctif des peintures, je m’en viens spontanément à classer celles-ci par ordre de ce qu’il me semble convenir d’appeler "  l’explosion ". Ainsi la couleur va-t-elle se faire, au fur et à mesure, plus vive et le bleu va-t-il  accepter le jaune puis le rouge. La forme, elle aussi, s’imposera comme si, vivante, elle pouvait montrer une violence grandissante. Mais, pour, les dernières pages, il me faut revenir à une certaine douceur avec des lignes apaisantes et la suave surprise d’un peu de vert.

 

C’est "  la présence des peintures "  dans le geste de ma main qui aime à les élire et je trouve les mots à écrire quand, quelques instants avant, la muse faisait la morte ! Mais il faut dire que le trait, ici, est si juste, comme on le dit du mot en poésie, et la forme si variée que le livre achevé s’est mis à faire sens pour éblouir et inspirer le poète en empathie avec le peintre. Il s’agit bien de "  tableaux "  qui, comme les textes qui les accompagnent, nous réconcilient avec le temps et en pansent les blessures. Et l’ensemble participe alors de l’opera ( travail créateur ) de l’artiste qui ne cherche qu’un gain spirituel.

 

 

 

 

almanach de Meaulnes sur les azulejos 

 

 

P6270368

 

 

 

 

 

Les grands paons

les maîtres en découpent les ocelles

 

 

 

P6270369

 

 

 

 

 

ma mémoire se nourrit d'images

qui augurent la beauté

 

 

 

P6270370

 

 

 

 

 

Mes fantômes en drap noir : leurs yeux blancs souvent m'ont réveillé

 

pour dessiner des ombres que je décalquerai sur les murs blancs de mon enfance

 

 

 

 

P6270371

 

 

 

 

 

Mes lèvres suturées cherchent leurs mots

 

Je dois comme le corbeau accaparer le jour

 

 

 

 

P6270372

 

 

 

 

J'ai poussé la porte étroite qui ferme ton visage comme une peau

 

horizon bleu où brille la peur

 

 

 

 

P6270373

 

 

 

 

J'ai adoré le bleu comme on adore l'amour la rime

J'ai renié le bleu comme on renie l'amour la rime

 

 

 

P6270375

 

 

 

 

La sarabande se déroule autour des arbres de mes bois


paysages à la Turner

ciels indigo de Chagall

 

 

 

 

P6270376

 

 

 

 

 

Les portes du présent sont une merveille du monde et j'y écris mon nom

 

 

 

P6270377

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Presentation Du Blog

Recherche