Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 14:37

 

Espace de l'Instant que j'aimerais au pluriel Des instants d'heures heureuses : tu guettais mes lettres à la barrière verte et j'étais dans mes rêves

 

 

 

 

A la barrière verte on jouait quand criaient nos grands-mères quand le soir chantait le refrain de demain l'odeur de l'orage m'y donnait à aimer

 

 

 

Ici est singulier le présent nouveau J'attends les cris d'enfants comme les notes d'un chant et le goût de la pluie me plaît moins que leurs larmes

 

 

                                                                                                3 juin 2010

 

 

 

France Burghelle Rey

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article

commentaires

sarah swiha 20/12/2010 21:29


magnifique


Presentation Du Blog

Recherche