Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 21:12

*

souvenez-nous, nous étions heureux de tout,

vivre était  le jeu de pousser demain

chim chim cher-ee

plus loin que l’ombre

étreignant les fenêtres d’un mouchoir

de suie

chim chim cher-oo

*

souvenez-nous essoufflés dès l’oreiller

 défiant le venir des lueurs,      

et partant des eaux et lavoir

désertés les bols et le fumant du lait

sa peau des devoirs

-ombre blanche sur la lèvre –

*

 

souvenez-nous ces membres agiles

comme nés dans l’air, exactement

toujours riants toujours

au moins à la hauteur de l’oiseau

 

 

*

 

souvenez-nous, femmes girondes comme

nous aimions au profond,

au lieu même du plant,

là où le germe pousse sa tête frêle et volontaire

 

*

souvenez-nous dans ces cavalcades

nous veilliez-nous

désolant les clairevoies, saut chaque marche,

abîmes défiés,

nique à l’embuscade des chausses-

trappes ?

 

*

souvenez-nous nos noms signés dans

les veinules des feuilles

nous chantions pour les cimes, pour elles uniquement,

saignions vert de bracelets finement ciselés,

pâquerettes enchâssées pour nos joies de joaillières

*

 

souvenez-nous reines véloces en lenteurs assagies

nous dansions pieds chair rose,

sur le spongieux des mousses,

sur le fongieux d’humus

tout à l’été

fumerolles dans les mirages des routes

goudronnées

 

*

 

souvenez-nous orpailleurs de graviers

osselets pour l’amour, jetés couvés de paumes

nos poches de receleurs :

amulettes de dents de lait,

rosaces de carapace,

secret de noctuelles

pour nécropoles sacrilèges

 

*

souvenez-nous les draps tirés dessous

nos soifs encabanés

livres toujours à fleur

d’un halo d’interdit

mes larmes délices d’un drame

pour Mon bel oranger

*


 

Souvenez-nous, nous étions tristes d’un rien

la drague des flux rauques

des cafards de vacances

la glotte au fond du ventre

les épaules mandant

-  ce trou noir -

vos consolations

 

http://pantarei.hautetfort.com/

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY
commenter cet article

commentaires

Presentation Du Blog

Recherche