Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 22:31

J’ai abattu mes cartes elizabeths aux yeux dorés à faire frémir homère

 

 

 

 

Les noms propres leur musique m’ont ruiné et jusqu’aux larmes

 

 

 

 

J’ai oublié les images ces visages cruels et leur beauté rare

 

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 10:33

Violence violence j’expose mes totems tout ce sable dans lequel je les plante est le tapis infini

 

 

 

D’un lieu de prières et j’attends d’entendre les chants des orantes

 

 

 

Avant moi-même de mettre un genou en terre

 

 

 

                                                                                                             15 août 2012

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 10:30

A voir ton air de décembre je t’approche et mesure combien te manquent

 

 

 

 

La chaleur et les bruits de l’été comment te prouver dans le temps bref de ce cri

 

 

 

 

Moi qui suis en allé que je reste fidèle

 

 

 

                                                                                                        19 août 2012

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 10:21

Quel homme connaît la vraie douleur quand tous se plaignent sans regarder les autres

 

 

 

 

Mur derrière lequel ils se cachent et pour combien de temps quel vent

 

 

 

 

Chassera ces impuretés je préfère encore la poussière de ma terre

 

 

 

                                                                                                             17 août 2012

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 11:46

Comme un mercenaire j’ai rasé les murs panorama zéro pour mendier un reste de silence

 

 

 

Et fuite du brouhaha qui nuit à l’auréole qu’il me faudrait autour des reins

 

 

 

L’amour sera mon seul butin

 

 

 

                                                                                                    17 juillet 2012

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 11:01

Si je continue d’inventer vais-je encore une fois naître et qui sera la parturiente

 

 

 

 

Au travail incessant et secret personne ne peut le dire personne ne me comprend

 

 

 

 

Seuls mes compagnons de route m’écoutent moi qui invente sans cesse ma vie

 

 

 

 

 

                                                                                                    24 juillet 2012

 

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 15:25

 

Never more mon travail est fait dois-je cesser de vivre unie à mes mots à mes maux mais tu as cru

 

 

 

 

A ma parole j'avais besoin d'être entendu et ils étaient sourds les amis qui devaient répondre à l'appel

 

 

 

 

Cimetière sous la lune avec comme compagne des étoiles qui feront à ma tombe si mon fleuve m'a oublié une couronne never more

 

 

 

                                                                                            2 mai 2011

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 15:18

 

 

Ma colère coule comme un fleuve vers l’aval sans but ni question de vengeance jamais ton  soleil ne l’aveugle

 

 

 

Si tu penses t’y refléter tu te trompes car elle n’a pas d’égal la nuit te le fera comprendre

 

 

 

J’attends pour en finir la joie des rires d’enfants rien ne console mieux que le bruit de leur jour

 

 

 

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 10:12

J’ai cette manie de préparer l’éternité à l’ombre de l’intime

 

 

 

Où personne ne me voit je me calme répète une foule de gestes et de mots

 

 

 

Je me dépasse moi-même en dépassant le temps

 

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 16:09

 

Du ciboire ils ne voient que la dorure et du chant que les mots

 

 

 

Mais toi tu franchis tes fossés en silence tu sais

 

 

 

 

Etre rebelle et jettes tes archives pour écouter le monde

 

 

 

                                                                                              7 juin 2012

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article

Presentation Du Blog

Recherche