Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 19:39

Jury du prix Max-Pol Fouchet :

 

 "Un souffle évident et, discrètement sûre, l'évidence poétique. ", Georges-Emmanuel Clancier

 

 

"Beaux poèmes, sensibles et originaux, belles images, beaucoup de fraîcheur. " Anise Koltz

 

 

" Voici une belle et incantatoire poésie à la gloire de la femme aimée. Pas de pathos, une écriture retenue parcourue de belles images . Une scansion inspirée. " Bernard Mazo

 

 

Un lyrisme jeune, souvent émouvant dans la célébration de l'autre, absent ou présent, quand parviennent à se joindre simplicité et originalité. L'ensemble est prometteur comme l'attestent de vraies trouvailles. "  Jean-Pierre Lemaire

 

Extrait du courrier de Cécile Odartchenko des éditions Vanneaux

" Qu'en est-il d'un nouveau recueil qui apporte avec lui une vie, qui se tient au seuil de la maison, qui porte un nom, et même une voix ? La première impulsion c'est bien sûr de l'accueillir, de trouver le coin comme pour une plante ou de bousculer ceux qui sont déjà là…mais c'est comme sur les bancs, on peut se serrer mais pas plus… Malgré la vérité de vos émotions et de vos lignes. " Suit l'énoncé des problèmes de stockage et de finance.   

 

 


Extrait de la réponse d'Yves di Manno pour Flammarion
( dont le programme est saturé et qui est déjà obligé de faire attendre les " anciens " ) :

" J'ai été particulièrement sensible à la qualité de votre méditation, à la retenue de votre écriture, à la  riche  sobriété  de vos " images ". C'est un ensemble qu'on sent porté par la Vie – visible et invisible –et qui mérite de toute évidence d'être publié…, ses qualités intrinsèques devraient retenir l'attention d'autres éditeurs, moins encombrés que moi. "

 



Courriel des éditions Corti ( Fabienne Raphoz )

« Nous avons accueilli, ces dix dernières années, de nombreux poètes contemporains tant dans le domaine français qu'étranger et n'avons plus de place, avant longtemps pour une nouvelle voix.

Nous avons été sensibles toutefois à votre lyrisme discret et à certaines images novatrices et vous situons bien, telle que vous-même d'ailleurs vous décrivez, dans le sillon tracé par un Jean-Michel Maulpoix ou une Martine Broda. »



Partager cet article

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans NOTES CRITIQUES
commenter cet article

commentaires

Presentation Du Blog

Recherche