Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 05:59

sait-on le nom du premier qui chanta c'est comme si j'entendais encore sa voix

flambeau qui brûle venu des temps lutte contre l'absurde

et j'épouse mon réel je le fais naître puis le transmets

 

 

 

comme une fuite hors de la nuit pour que mon sang fluide s'écoule

pour que renaisse mon ombre faites dès l'aube entendre vos chants

avec ma confiance murmurée les vitres vibreront par vos voix

 

 

 

j'oublie la faim les ombres et les naufrages

je ne pouvais plus avaler mois noir d'une année noire

ces sons me servent de réveillon mon chant veut dire recommencer

 

 

 

déplie mes ailes me remets à voler je crie je ris comme une mouette

ma page est cette mer où je me noie goudron de mots qui clouent au sol

colère ou joie je vole j'écris j'avance

 

 

 

 

quand votre monde n'est qu'une terre prête à trembler

naufrages de bitume villages de ruines enfants qu'on tue

je ferme l'écran ma terre est une mer à l'horizon de ciel

 

 

 

et des peintres font mon portrait sur fond bleu

je me sens éternel dans le chant des couleurs

mais si je renie messes et prêtres j'aimerai encore les ostensoirs

 

 

 

alors le temps est cet ami l'inconnu qui s'installe pour maîtriser l'espace

je refuse les voyages rêve de chapelles et de villages 

seule cette feuille est ma demeure j'y ferai du feu de vos fusils

 

 

 

 

en moi vous mettrez vos espoirs je veux toujours la vérité comme les enfants

leurs jeux de construction je monte des immeubles de mes mots

pour me prouver qu'on y arrive et dans ma tour ma langue unique crie la justice

 

Repost 0

Presentation Du Blog

Recherche