Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 06:57

http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/sans-toi-je-naurais-pas-regard%C3%A9-si-haut-de-denise-desautels/france-burghelle-rey

Incipit :

Sans toi, je n'aurais pas regardé si haut, Denise Desautels, éditions du Noroît, 2013, 86 pages, 12 euros

Dans son dernier recueil qu'elle a voulu en prose poétique, Denise Desautels accompagne ses " Tableaux " du Parc Lafontaine situé dans Montréal de photographies en noir et blanc tout en dialoguant avec nombre d'auteurs et d'artistes dont les noms sont recensés à la fin. Sensations visuelles et auditives pour le lecteur comblé qui adhère immédiatement à cette œuvre de mémoire et de transmission. L'auteure, à l'aise avec le style épistolaire, y a l'occasion de s'adresser à son fils dans le but de lui transmettre autre chose que le souvenir des morts dont elle lui a fait pesé le deuil. Et c'est ainsi qu'elle le remercie de lui avoir permis de ne plus " ressasser les ruines " et de " regarder plus haut

 

 

Dans son dernier recueil qu'elle a voulu en prose poétique, Denise Desautels accompagne ses " Tableaux " du Parc Lafontaine situé dans Montréal de photographies en noir et blanc tout en dialoguant avec nombre d'auteurs et d'artistes dont les noms sont recensés à la fin. Sensations visuelles et auditives pour le lecteur comblé qui adhère immédiatement à cette œuvre de mémoire et de transmission. L'auteure, à l'aise avec le style épistolaire, y a l'occasion de s'adresser à son fils dans le but de lui transmettre autre chose que le souvenir des morts dont elle lui a fait peser le deuil. Et c'est ainsi qu'elle le remercie de lui avoir permis de ne plus " ressasser les ruines " et de " regarder plus haut ". - See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/sans-toi-je-naurais-pas-regard%C3%A9-si-haut-de-denise-desautels/france-burghelle-rey#sthash.Sk6X9lqa.dpuf
Dans son dernier recueil qu'elle a voulu en prose poétique, Denise Desautels accompagne ses " Tableaux " du Parc Lafontaine situé dans Montréal de photographies en noir et blanc tout en dialoguant avec nombre d'auteurs et d'artistes dont les noms sont recensés à la fin. Sensations visuelles et auditives pour le lecteur comblé qui adhère immédiatement à cette œuvre de mémoire et de transmission. L'auteure, à l'aise avec le style épistolaire, y a l'occasion de s'adresser à son fils dans le but de lui transmettre autre chose que le souvenir des morts dont elle lui a fait peser le deuil. Et c'est ainsi qu'elle le remercie de lui avoir permis de ne plus " ressasser les ruines " et de " regarder plus haut ". - See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/sans-toi-je-naurais-pas-regard%C3%A9-si-haut-de-denise-desautels/france-burghelle-rey#sthash.Sk6X9lqa.dpuf
Dans son dernier recueil qu'elle a voulu en prose poétique, Denise Desautels accompagne ses " Tableaux " du Parc Lafontaine situé dans Montréal de photographies en noir et blanc tout en dialoguant avec nombre d'auteurs et d'artistes dont les noms sont recensés à la fin. Sensations visuelles et auditives pour le lecteur comblé qui adhère immédiatement à cette œuvre de mémoire et de transmission. L'auteure, à l'aise avec le style épistolaire, y a l'occasion de s'adresser à son fils dans le but de lui transmettre autre chose que le souvenir des morts dont elle lui a fait peser le deuil. Et c'est ainsi qu'elle le remercie de lui avoir permis de ne plus " ressasser les ruines " et de " regarder plus haut ". - See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/sans-toi-je-naurais-pas-regard%C3%A9-si-haut-de-denise-desautels/france-burghelle-rey#sthash.Sk6X9lqa.dpuf
Dans son dernier recueil qu'elle a voulu en prose poétique, Denise Desautels accompagne ses " Tableaux " du Parc Lafontaine situé dans Montréal de photographies en noir et blanc tout en dialoguant avec nombre d'auteurs et d'artistes dont les noms sont recensés à la fin. Sensations visuelles et auditives pour le lecteur comblé qui adhère immédiatement à cette œuvre de mémoire et de transmission. L'auteure, à l'aise avec le style épistolaire, y a l'occasion de s'adresser à son fils dans le but de lui transmettre autre chose que le souvenir des morts dont elle lui a fait peser le deuil. Et c'est ainsi qu'elle le remercie de lui avoir permis de ne plus " ressasser les ruines " et de " regarder plus haut ". - See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/sans-toi-je-naurais-pas-regard%C3%A9-si-haut-de-denise-desautels/france-burghelle-rey#sthash.Sk6X9lqa.dpuf

Partager cet article

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans Parutions
commenter cet article

commentaires

Presentation Du Blog

Recherche