Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 17:37

Tes branches mon jardin ont chu sous l'orage comme

les bras des morts Je n'ai jamais connu de deuil mais

des souffrances plus grandes personne ne pourra jamais savoir

 

Tes branches ont encore des fleurs l'espoir

des fruits plus beau est ton printemps :

des filles de quinze ans en sont les fées

 

Tu as mal mon cœur rien que de revivre

la même mort d'homme tout au long des années

Inutiles aujourd'hui sont les livres leurs mots

 

Je crie dans le silence mes arbres je vous ai fait renaître

en glissant des oiseaux dans les trous de ma peur qui

ont fait fondre mon ventre plein de pierres

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article

commentaires

Presentation Du Blog

Recherche