Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 04:20

Je dessine des runes espère en concevoir une joie comme

 

 

 

Jeune fille on collectionne des rubans pour les fêtes pacotilles qui peuvent trouver l'amour

 

 

 

Je me tue au travail et contredis la mort je me refuse à avoir peur

 

 

 

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 18:48

La parole comme préau je cours dans l'enfance de ce jour

 

 

 

Chuchote dans l'espoir d'un écho j'avance pour des rencontres inouïes des joies inattendues

 

 

 

Quand tu me dis c'est contre moi j'ose t'avouer mes étoiles

 

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 18:34

Nos corps eux savent l'énigme ils ont payé la dette cherchent leur repos

 

 

 

A quoi en effet servent les révoltes ? tu n'es pas de ceux qui prennent comme prétexte la mort

 

 

 

Tu clames la vie ses feux son potentiel tu crois encore dans ses anniversaires

 

 

 

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 18:03

Si la vie est sérieuse je ne le suis pas n’ai pas peur de la mort crains seulement mes mots

 

 

 

 

Et ceux des autres qui grincent qui rient blasphèmes dont je ne peux être capable

 

 

 

Mais arriverderci dis-je quand même à ma chapelle d’enfance pour sa mantille son chapelet de couleur et ses drôles de babioles

 

 

 

                                                                                      8 septembre 2011

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 17:00

Une rumeur sur le pavé court autant que ricochent aujourd’hui sur le lac les mots les rires

 

 

 

Et devant moi se dressent d’inutiles bâtiments qui font bruit plus que rumeur

 

 

 

Théorie de paroles comme de pierres j’étouffe si j’écoute et si je n’écris pas

 

 

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 06:57

 

A mon corps défendant s’enchaînent les secondes mais sur les chemins je m’en vais arracher des ronces

 

 

 

Promeneurs insouciants vous ne serez pas griffés

 

 

 

J’ai aussi chez moi des chats qui suffisent à faire crier des êtres plus petits qu’on appelle les enfants

 

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 05:12

Avec les fils de ma vie je veux tisser un visage

 

 

 

 

Jeune encore de préférence le mettre dans ce cadre sans joie

 

 

 

 

Mais avec la paix que donne une force nouvelle il faut se mesurer au vent contraire

 

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 21:57

Inverser le cours du temps bondir comme un fou mais je suis lourd d’un passé hostile

 

 

 

Alors je ne m’affole plus et crois en des instants amis destin que j’aime à suivre

 

 

 

Debout mais sans bondir cette fois je croirai aux échanges aux amours fous et aux  siestes sereines

 

 

 

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 04:47

Pareille à l’eau entre tes doigts elle t’a échappé sois le témoin aux jours froids

 

 

 

Et aux nuits sans sommeil car il te reste à creuser la source en soulevant la pierre

 

 

 

Qui peut-être la cache chacun mérite à une seconde vie

 

 

 

                                                                                                        9 août 2011

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 05:59

Fouiller le passé chercher parmi les figures absentes ramasser des lambeaux de mon territoire

 

 

 

Tel une chair devenue informe avec l'éloignement je m'en irai pour laisser ce mirage car

 

 

 

Je crois au miracle de l'avenir il suffit d'être disponible comme on ramasse des feuilles mortes

 

 

Repost 0
Published by FRANCE BURGHELLE REY - dans TEXTES INEDITS
commenter cet article

Presentation Du Blog

Recherche